Prix Ricardo Esquível Teixeira Duarte attribué aux projets du métro d’Alger et de Venda Nova III

Cenor (actuelle TPF Planege Cenor) a été l’un des vainqueurs de la 1ere édition du Prix Ricardo Esquível Teixeira Duarte, dans le cadre du projet conçu pour le métro d’Alger, ligne 1, extension A, dont la construction était à la charge d’un groupement dont Teixeira Duarte – Engenharia e Construções, SA faisait partie. Le prix a également été attribué, ex æquo, au projet d’EDP conçu pour le renforcement de la puissance de l’installation hydroélectrique de Venda Nova.

Pour l’ouvrage du métro d’Alger, Cenor a été responsable de l’élaboration du projet d’exécution et du conseil géotechnique sur l’ouvrage, a réalisé les études géologiques et géotechniques, le projet final des excavations, le revêtement des structures et autres structures internes en béton armé, couvrant également les secteurs de spécialisation suivants : projet ferroviaire, architecture, ventilation, équipement électromécanique, éclairage et installations électriques, signalisation, télécommunications et systèmes énergétiques, approvisionnement en eau et systèmes de prévention des incendies et de drainage.

L’extension A de la ligne 1 du métro d’Alger s’étend sur environ 1,8 km et a été entièrement exécutée en sous-sol dans la zone centrale de la ville. Le projet incluait l’exécution de deux stations, la station Places des Martyrs et la station Ali Boumendjel.

L’ouvrage, réalisé pour l’Entreprise Métro d’Alger, était à la charge d’un groupement dont Teixeira Duarte – Engenharia e Construções, SA (TD-EC) faisait partie et a été conclu en 2016. Le montant des travaux, pour la part relative à TD-EC (40 %), s’est élevé à environ 64 millions d’euros.

L’un des plus grands défis de ce projet résidait dans une occupation dense en surface, constituée principalement d’immeubles d’habitation d’époques très distinctes, tout au long du tracé. Parmi ceux-ci, soulignons les immeubles centenaires de l’époque de l’occupation coloniale française, d’une taille considérable (jusqu’à six étages), et les édifices appartenant à la zone historique de la Casbah (citadelle), base de la cité médiévale et inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1991. En général, ces édifices étaient très dégradés et fragilisés, non seulement à cause de leur âge avancé et d’un manque d’entretien, mais également en raison de l’activité sismique frappant fréquemment la région. Ainsi, le contrôle des déplacements associés aux excavations, souvent complexes et de grandes dimensions, aura été un thème de toute première importance. La réalisation des travaux dans un délai très ambitieux, dans une zone archéologique de grande valeur préservée par les autorités locales et internationales, a constitué un autre aspect important de l’ouvrage.

Le bétonnage des immenses galeries de la station Places des Martyrs a été un défi particulier et innovant, tant pour les dimensions uniques des coffrages nécessaires que pour les étapes progressives à respecter, surtout dans les zones de liaison aux accès.

 

Prix Ricardo Esquível Teixeira Duarte : promouvoir et distinguer l’innovation géotechnique

Institué en 2017 par la Société portugaise de géotechnique, le Prix Ricardo Esquível Teixeira Duarte vise à promouvoir et distinguer les auteurs de solutions de projet d’ouvrages géotechniques ou d’ouvrages ayant une forte composante géotechnique, qui se détachent par des innovations de conception, de projet, d’exécution, dans les matériaux utilisés ou dans le contrôle de leur exécution.

« L’ingénieur Ricardo Esquível Teixeira Duarte, fondateur de l’entreprise Teixeira Duarte, a été l’un des plus enthousiastes innovateurs en géotechnique, qui avec philosophie, culture et attitude a créé une entreprise spécialisée en géotechnique, introduisant et intégrant les plus récentes technologies de l’époque et luttant pour une entreprise d’ingénierie avec des ingénieurs portugais, secteur dans lequel il a été pionnier. (…) En 1921, il a fondé avec d’autres ingénieurs la Société portugaise d’ingénierie (…) et a été élu en 1950 Président de l’ordre des Ingénieurs, fonction qu’il a occupée jusqu’en juillet 1952 (…) » Dans « Galerie – Ricardo Esquível Teixiera Duarte (revue Ingenium, décembre 1996)

La présentation des projets vainqueurs de la 1ere édition du Prix a été réalisée le 27 mai, lors du 16e congrès national de géotechnique, à Ponta Delgada. Il s’agit du principal événement de la Société portugaise de géotechnique, qui se tient depuis 1985 dans l’objectif de nourrir le débat technique et scientifique au sein de la communauté géotechnique nationale, intégrant les domaines de la géologie d’ingénierie, de la mécanique des sols et des roches et favorisant également l’échange et la mise à jour de connaissances entre les divers spécialistes du secteur de la géotechnique.