Teixeira Duarte signe un contrat pour la construction d’Installations Portuaires du Port de Nacala, au Mozambique.

Le consortium mené par Teixeira Duarte signe un contrat pour la construction d’installations portuaires du port de Nacala, au Mozambique, pour une somme s’élevant à 105,2 millions d’euros.

Le 15 septembre 2018, le consortium mené par la société du groupe Teixeira Duarte – Engenharia e Construções Moçambique, Lda. a conclu un contrat de sous-traitance avec le consortium japonais Penta-Ocean Construction Co., Ltd. and Toa Corporation Joint Venture, en vue de l’exécution du chantier nommé « Construction of Port Facilities for Nacala Port Development Project Phase I & II » pour le compte de l’entreprise Caminhos de Ferro de Moçambique (Chemins de Fer du Mozambique). La durée estimée du contrat de construction est de 36 mois et le montant prévu s’élève à 123,2 millions de dollars US, correspondant à 105,2 millions d’euros, la participation du groupe Teixeira Duarte représentant 50 % de ce montant.

Les travaux comprennent essentiellement la construction d’un nouveau quai de 400 mètres de long, dont la structure est en béton armé, les dragages et les terrassements constitués par les matériaux provenant des dragages, une route d’accès de 1 kilomètre, 8 hectares de sols en béton – dans le parc de conteneurs -, la réalisation des travaux d’infrastructures électriques, des réseaux de télécommunications, de l’eau et des eaux usées, la construction des bâtiments administratifs de soutien aux opérations du port de Nacala, ainsi que la réhabilitation du terminal ferroviaire de conteneurs.

Le groupe Teixeira Duarte a démarré ses activités au Mozambique en 1982, lors de sa participation à l’appel d’offres pour les travaux de remise en état du pont enjambant le fleuve Zambèze, à Tete. Ceux-ci ont été les premiers des nombreux travaux réalisés dans ce pays dans lequel Teixeira Duarte conserve une position prééminente, avec un intérêt particulier pour les travaux publics, qui ont permis le développement du Mozambique, en particulier le parc scolaire, les voies de communication et les ponts et, plus récemment, le grand chantier de la Banque du Mozambique.

Cette position consolidée sur le marché a permis au groupe de diversifier son activité à d’autres secteurs opérant à présent dans les domaines des Concessions et Services, de l’Immobilier et de l’Hôtellerie.